[Unboxing] Moss: pour les amateurs de douceur

Le 8 mars dernier, Julien Chièze avait quelque chose à me dire: je gagnais son concours Moss en partenariat avec Polyarc Games eux-mêmes incluant le jeu (en version dématérialisée) et un pack de goodies collector. Collector à quel point? Voici ce que j’en sais tout droit affirmé par les développeurs sur leur compte Twitter.

«Oui. Il n’y a eu que 500 posters faits, encore moins de pins et encore moins de statuettes.»

Si je m’étais jetée sur le jeu dès le téléchargement terminé, vous pouvez d’ailleurs retrouver mon avis, le voyage de Quill vers mes petites mains a été plus épique. Mais la petite souris est arrivée à bon port en un seul morceau.

Les 3 goodies étant vendus séparément sur le site de Polyarc, pas de packaging spécial les regroupant. Commençons par le poster.

A première vue, il s’agit d’un artwork dans un style peinture à l’eau assez sombre représentant Quill arrivant au château pour sauver son oncle.

Tout autour de la scène, des dorures très en accord avec l’univers enchanteur du jeu où l’on distingue clairement le mot Moss.

En bas à droite, la numérotation du poster et la signature de l’artiste. Je suis donc l’heureuse propriétaire du numéro 276 sur 500.

Passons au pins. Fixé sur un support cartonné à l’effigie du jeu, il représente tout simplement Quill.

Derrière, les différents réseaux sur lesquels nous pouvons retrouver Polyarc et un «made for fans by fans» (fait pour des fans par des fans), les fabricants.

Et pour finir, la statuette.

Joliment emballée dans un emballage qui lui est propre, et admirablement bien protégée, on y découvre 3 parties.

Le socle, Quill, et son épée.

Si on retourne le socle, on découvre le nom de la petite souris, le logo du jeu et un simple «by Polyarc». Dommage qu’aucune numérotation ne soit présente, nous restons donc sur le simple fait qu’il y a moins de 500 petites Quill qui se baladent dans la nature.

En la rassemblant, c’est une explosion de douceur.

Entre simplicité et joliment détaillée pour correspondre à la Quill du jeu.

De quoi vous faire fondre, non?

À l’heure où j’écris ces lignes, il semble rester un peu de stock sur les produits dérivés de Moss, sauf malheureusement la statuette, qui semble absente de la liste. Rendez-vous juste ici si vous souhaitez craquer.

Merci encore à Julien Chièze et Polyarc Games pour ce joli cadeau!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s