[Seconde chance] The Division: mon retour à la SHD

Cela fait un an et demi que je n’avais pas eu l’envie de revenir au sein de la Division. Entre coup de cœur et grosse déception, Massive Entertainment n’avait alors pas réussi à me garder sur leur jeu, tout d’abord à cause de la quasi obligation de passer par la case Dark Zone (pour rappel, c’est la zone joueur contre joueur du jeu) et de ce fait de devoir supporter une communauté tricheuse insupportable.

Puis, il y a quelques semaines, Monsieur a fait le premier pas pour lui redonner une chance et découvrir les nouveautés qui ont été apporté au MMOTPS. Par la force des choses, ma faiblesse et malgré tout, mon immense respect pour le jeu, j’ai à mon tour retrouver mes camarades agents. Après une grosse semaine de jeu intense, The Division a droit à son billet de seconde chance.

A-t-il réussi par lui-même à redorer son blason? Pour une transparence optimale, cet article sera décomposé en deux parties, l’une concernera le contenu payant (du season pass) tandis que la seconde celui ajouté gratuitement par mises à jour.

Tom Clancy's The Division™_20180128162301.jpg

Un season pass valable?

Comme tout bon AAA qui se respecte, The Division a eu droit à son season pass. Celui-ci annonçait 3 extensions majeures pour étoffer l’expérience au sein de la SHD. Voici ce qu’il propose.

1. Souterrain

C’est la première extension de The Division. Sortie en juin 2016, j’avais déjà déserté le jeu, je viens donc à peine de découvrir ce qu’elle apportait.

Orienté PvE, ce DLC nous donne rendez-vous dans une nouvelle zone du jeu, souterraine. Le but est simple, diverses petites missions vous seront données et il faudra les accomplir avec ou sans directives (des sortes de malus pour les joueurs). En plus de cela, la troisième incursion (raid) Nid du Dragon a fait son apparition.

Cette extension n’est clairement pas la plus intéressante et la plus passionnante, elle permet toutefois de varier un peu les plaisirs du farm et la chasse de meilleurs équipements.

2. Survie

Pour moi, voici la meilleure extension du season pass. Elle permet de découvrir le jeu sous un tout nouvel angle. Et elle porte excellemment bien son nom.

Elle contentera tous les types de joueurs, puisqu’elle nous donne le choix de jouer en JcJ ou non. Vous pouvez donc vous risquer de croiser des joueurs peu scrupuleux ou pas. Lorsqu’on entre en survie, ce qui était notre terrain de jeu se transformera totalement en une ville hostile et sans pitié. Vous êtes largués sur le terrain sans équipements, avec pour seule arme un pistolet et vous devrez survivre au froid et à la contamination dont vous êtes victimes.

La survie se décline en deux parties. La première vous demande de fouiller la ville de fond en comble pour trouver armes, équipements, vêtements, médicaments, nourriture et boissons pour être fin prêt à atteindre la deuxième phase: la Dark Zone. Une fois atteinte, vous pourrez comme à l’accoutumée extraire les équipements de haute qualité ou même exotiques, mais attention, une fois la demande d’extraction lancée, des adversaires redoutables pointeront le bout de leur nez, les Chasseurs, une IA qui se comporte littéralement comme des joueurs, et si votre chance vous a fait défaut au préalable, la chute peut être irrémédiable.

La survie est un mode extrêmement intéressant et complexe à maîtriser qui met quelques coups de sang. On voit The Division différemment. Une belle réussite.

3. Baroud d’honneur

Cette dernière extension s’adresse aux joueurs multijoueurs puisqu’elle apporte, dans les grandes lignes, un mode multijoueurs plus traditionnel. Une nouvelle fois, agents de la Division et renégats mènent un combat sans merci. Dans Baroud d’honneur il faut sécuriser un maximum d’informations avant nos adversaires pour gagner la partie. En plus de cela, il faut gérer l’IA qui a décidé de mettre son grain de sel dans la bataille.

Avec cela, l’extension Baroud d’honneur à ajouté la quatrième et pour l’instant dernière incursion qui se veut être bien plus aboutie et demande une escouade variée en compétences et un travail d’équipe aux petits oignons.

Les possesseurs du season pass ont clairement de quoi faire et quelques heures devant eux pour obtenir les équipements souhaités, mais passons maintenant au contenu gratuit.

Un suivi convenable?

Quelques semaines après la sortie du jeu, Massive avait déjà apporté un lot de contenu gratuit. Cela a démarré par la première incursion Falcon Lost, suivie d’une seconde Ciel Pur ainsi que l’ajout des kits de matériel, des sets d’équipement aux compétences et talents particulièrement intéressants. Mais le studio n’en est pas resté là.

1. Mise à jour 1.8

Cette mise à jour majeure est la cause première de mon retour sur The Division. Car il faut le dire, elle a ajouté du contenu qui revalorise nettement mes à priori passés.

Tout d’abord, pour les joueurs «solo», nous remarquons l’apparition de la Résistance et avec elle une belle nouvelle zone à New York: les Quais de West Side. La Résistance demande aux joueurs de combattre des vagues d’ennemis sur 3 lieux possibles. Vagues standard, de boss, contamination, scan d’objectifs alimenteront ce mode qui permet de farmer les récompenses. Seul, en matchmaking ou entre amis, la Résistance se dévoile assez addictive.

Un autre ajout: l’Escarmouche, cette fois-ci pour les adeptes de multijoueurs. Un match à mort en équipe en somme. Je n’ai absolument pas mis les pieds dans les nouveaux modes multijoueurs, cela ne m’intéresse pas plus que ça, du coup impossible de vous livrer un vrai avis les concernant.

Pour ceux qui apprécient particulièrement la Dark Zone, Massive a décidé de changer un peu son fonctionnement. Maintenant, vous devez choisir de passer renégat pour éviter les balles perdues sur les joueurs neutres qui vous passent devant par mégarde. De plus, la chasse à l’homme devient un peu plus intéressante pour les deux camps. Si vous atteignez le rang de chasse à l’homme en tant que renégat, il faudra atteindre un objectif pour recevoir des récompenses. Au contraire, si vous combattez les joueurs ayant atteint ce rang et que vous gagnez votre duel, vous obtiendrez également un petit quelque chose.

Ajouter à cela quelques ajouts mineurs tels que de nouvelles armes exotiques ou la possibilité d’optimiser vos armes et équipements pour augmenter leurs statistiques et leur score de matériel.

Tom Clancy's The Division™_20180123183018.jpg

2. Nouvelles DZ

Pour ceux qui aiment se balader dans la zone contaminée de New York, 3 nouvelles Dark Zones ont été ajoutées à la mise à jour 1.6: DZ07 à 09. Plus coriaces, plus sombres, elles servent avant tout à agrandir le terrain de jeu si on ne tient pas compte d’une autre nouveauté: les événements de contaminations. Régulièrement, les niveaux de contaminations de certaines zones augmenteront fortement pendant un temps limité. À ce moment-là, il faudra les atteindre, combattre les nombreux ennemis tout en survivant à l’infection. Résultat des courses: de meilleures récompenses (si vous avez de la chance).

Aller en DZ s’est avéré être bien plus intéressant qu’à l’époque grâce à ces ajouts. Mais surveillez toujours vos arrières.

3. Événements mondiaux

Tom Clancy's The Division™_20180123182827.jpg

J’ai repris The Division au bon moment, car cette semaine était sous le signe d’évènement mondial. Les événements mondiaux ont été ajoutés à la mise à jour 1.7 et ne sont actifs qu’une fois par mois pendant une semaine. Une petite explication s’impose: voici comment Ubisoft présentent la chose.

Les événements mondiaux apporteront de nouveaux modificateurs complexes afin de pimenter votre expérience de jeu. Les Événements mondiaux se dérouleront régulièrement, auront lieu une fois par mois et dureront une semaine entière. Les récompenses seront attribuées sous forme de jetons avec lesquels vous pourrez acheter des objets, tels que des caches classées. Ces événements, auparavant appelés Saisons, sont conçus pour dynamiser le monde ouvert de The Division en proposant une nouvelle manière de découvrir la ville de New York après l’épidémie du Poison vert.
Ces événements mondiaux donneront également aux joueurs l’opportunité de gagner des équipements classés une fois qu’ils atteignent un score d’équipement de 256, et ce, quel que soit le niveau du monde. Les joueurs pourront aussi activer des modificateurs supplémentaires pour certaines missions et incursions, ajoutant une nouvelle dimension de défi pour encore plus de récompenses.

Si j’ai décidé de citer directement la présentation officielle, c’est tout simplement qu’il n’y a rien à ajouter de plus. Cette semaine d’événement mondial a été synonyme de farm intense pour obtenir les précieux kits classés et rattraper mon retard en matière d’équipements.

Les microtransactions

Avant la sortie du jeu, la communication d’Ubisoft et Massive parlait d’un jeu dénué de micropaiements pour quoi que ce soit. Et pourtant, en début d’année 2017, ils ont été annoncés. Mon avis là dessus est sans équivoque: ça craint. Mais une petite mise au point s’impose.

Tom Clancy's The Division™_20180129124024.jpg

Dans différents espace sociaux, vous rencontrerez un nouveau vendeur dit premium. Sa monnaie, des clés de chiffrement qui permettent d’ouvrir des caches servant principalement à étoffer la personnalisation de votre personnage (apparence, emotes, skins d’armes). À son annonce, divers sites nous assuraient l’obligation de passer par la case carte bancaire pour accéder à ce contenu. ON NE NOUS DIT PAS TOUT. En effet, j’ai ouvert des dizaines de ces caches sans débourser un centime de plus. Pendant votre nettoyage de printemps de New York, vous obtenez (très) régulièrement des fragments de clés de chiffrement, qui, au bout de 10 acquis forment une clé et vous donne accès à une cache premium. Ça ne valait pas le coup de bouder.

Conclusion

Retourner sur The Division est un immense plaisir, découvrir les nouveautés et constater un suivi régulier me rappelle pourquoi j’aime ce jeu et à quel point je respecte le studio qui en est le concepteur.

Il n’est toujours pas parfait, les joueurs rencontrés n’y sont pas toujours fair-play et abusent de glitchs et autres moyens pour gâcher l’expérience des autres. Mais après tout, tout a été pensé pour vous donner d’autres options que la Dark Zone, et c’est fortement appréciable.

Mon ressenti sur le Division d’aujourd’hui est que le contenu gratuit ajouté ne va pas sans le Season Pass. Le mieux est évidemment de le posséder pour goûter à toutes les joyeusetés de New York. En tout cas, c’est une vraie bonne surprise, et mon petit doigt me dit que le jeu est encore loin d’être à son dernier souffle.

Tom Clancy's The Division™_20180129123944.jpg

Publicités

Une réflexion sur “[Seconde chance] The Division: mon retour à la SHD

  1. Aramiende dit :

    Merci pour toutes ces infos sur le jeu. Cela donne envie d’y retourner mais bon l’ayant revendu ça va être dur ^^
    En tout cas j’attends le 2 quand même en espérant qu’il soit moins accès MMO et donc injouable au final pour les gens qui aiment le solo.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s