[Avis] Super Mario Odyssey: Cappy bas l’artiste!

2017102710203900-8AEDFF741E2D23FBED39474178692DAF.jpg

Après une attente interminable, le voici enfin. Super Mario Odyssey est enfin entre nos petites mains qui brûlaient d’impatience de le rencontrer. Il faut dire que la dernière fois qu’une nouvelle aventure a fait surface ne date pas d’hier. Quatre ans pour être exacte, la toute dernière étant Super Mario 3D World sur Nintendo Wii U. Quelques mois après la sortie de sa nouvelle égérie, le géant japonais n’a pas perdu de temps pour nous proposer un nouvel épisode de notre plombier préféré.

Et quel épisode! A première vue, ce Super Mario Odyssey semblait marquer un réel retour aux sources très Super Mario 64-esque. Et il est temps de le confirmer. Ce Super Mario est-il le meilleur de la série? A-t-il les épaules assez larges pour captiver ses joueurs? Le plaisir est-il toujours intacte?

2017102901421900-8AEDFF741E2D23FBED39474178692DAF.jpg

Spoiler alert, sans aucun doute. Le tout c’est de comprendre pourquoi. Comment? Nintendo et leur Switch ont fait très très fort.

1. Je serai capitaine

Une fois encore, Peach, la Princesse du Royaume Champignon, a été enlevée par l’énorme Bowser, bien décidé à carrément l’épouser une bonne fois pour toute. Et, encore une fois, notre petit plombier ne le laissera pas faire. Notre première grande rencontre sera celle de Cappy, un élégant chapeau capable de donné à notre petit héros des pouvoirs de métamorphoses en (presque) ce qu’il veut. L’aventure peut enfin commencer pour déjouer les plans de Bowser. Et pour se faire, il faudra aux deux compagnons une moyen de locomotion: l’Odyssée, un navire volant à la forme originale d’un chapeau. En route! Super Mario Odyssey est-il ce qu’il paraît être? Est-il le digne descendant du mythique Super Mario 64?

2017102714042700-8AEDFF741E2D23FBED39474178692DAF.jpg

2. It’s-a-him, Mario!

2017102911495200-8AEDFF741E2D23FBED39474178692DAF

Grâce à Super Mario Odyssey, Nintendo signe un réel retour aux sources, celles qui marqueront à jamais l’enfance et les mémoires de nombreux joueurs. Cette aventure à bord de l’Odyssée semble utiliser une recette similaire à un épisode sorti il y a plus de vingt ans.

Mario part donc à la poursuite de l’affreux Bowser avec son nouvel ami Cappy. Mais cette escapade sera loin d’être une promenade de santé. Le but est simple. Chaque nouvelle escale vous rapprochera un peu plus de votre objectif, le sauvetage de votre chère et tendre. Malheureusement, l’aventure se verra bien moins simple que vous le pensez. L’Odyssée a besoin d’énergie pour pouvoir vous amener dans chaque nouveau monde. Énergie qui est symbolisée par des lunes trouvables aux quatre coins des lieux que vous serez amenés à découvrir.

2017102900110400-8AEDFF741E2D23FBED39474178692DAF.jpg

Les plus terre à terre trouveront l’aventure monotone et répétitive, les autres (moi m’incluant) trouveront notre bonheur dans cette histoire fun du début à la fin sans voir les heures passées. Entre énigmes à résoudre, boss à terrasser et métamorphoses à tout va, Super Mario Odyssey à pour seul raison d’être de vous évader dans un périple à vous couper le souffle, à sa façon.

Chaque nouveau secret, chaque nouvelle étape, chaque nouvelle métamorphose, chaque nouveau clin d’œil vous feront sourire comme à la belle époque. Oui, ce nouvel opus est bel et bien le descendant spirituel du Mario de la Nintendo 64.

2017102710211700-8AEDFF741E2D23FBED39474178692DAF.jpg

3. Tous les matins au p’tit déj’

Un défaut semble brûler beaucoup de lèvres de joueurs qui se sont lancés dans l’aventure: il est beaucoup trop facile. Je préfère dire qu’il est intuitif plus que bêtement facile. Certes, nos adversaires sont loin d’être des flèches et les pouvoirs de Cappy nous facilitent un peu la tâche mais personne ne sera l’abri d’un fail ou deux. Et puis après tout, on a jamais demandé à Mario de se déguiser en chevalier digne d’un Dark Souls. On en revient à la base: du fun pur. Aucune prise de tête à l’horizon, seulement quelques casse-tête bien dosés, beaucoup de découverte et une avalanche de bonne humeur. Il faudra se fier à son intuition pour venir à bout des nombreux obstacles qui traverseront notre route.

Et encore, certains aspects du gameplay se verront bien moins simples à prendre en main qu’on ne le pense, notamment quand on tente l’expérience de sauter sur Cappy pour aller d’une plateforme à une autre (mais si, vous savez, comme dans les vidéos). Un entraînement soutenu et régulier se profile.

2017102900564600-8AEDFF741E2D23FBED39474178692DAF.jpg

4. Quelques points noir au tableau

Loin de moi l’idée de dire que ce nouveau Super Mario est la perfection même. Malgré mon adoration pour cet épisode, je lui ai trouvé quelques défauts. Tout d’abord, il manque quelques ennemis phares de notre ami Italien, je vous laisse le plaisir de découvrir lesquels. En soit, ce n’est pas gravissime mais on ressent un petit pincement au cœur de ne pas les avoir croisés. Ou alors ne les aurai-je pas encore trouvés?

2017102911340500-8AEDFF741E2D23FBED39474178692DAF.jpg

Son autre défaut? New Donk City. Et ça me fait mal d’avoir ce ressenti sur ce que j’imaginais être le cœur même du jeu. Alors, oui, cette ville aux étranges allures de la Grande Pomme est superbe, oui c’est un pur régal, oui c’est un des mondes dans lequel vous passerez le plus de temps à vadrouiller mais pas encore assez à mon goût. Ce n’est peut-être que moi et mes attentes démesurées mais New Donk City n’a été qu’un agréable arrêt qu’il a fallu quitter sans se retourner pour ne pas le regretter.

5. Dans l’antre de la bête

2017102714044400-8AEDFF741E2D23FBED39474178692DAF.jpg

On dit souvent de la Switch qu’elle n’a pas grand chose dans le ventre pour afficher de la «next-gen». Personnellement, ce n’est pas ce que j’attend le plus de sa part et pourtant elle réussi à me surprendre de plus en plus. Super Mario Odyssey fait partie de ces surprises. Certes, on est loin de ce que peut proposer les autres constructeurs mais Nintendo savent faire frémir nos yeux.

Voilà un Super Mario qui, comme on dit dans le jargon, envoie du bois. Outre des mondes somptueux, on remarquera une fluidité et une netteté incroyables. Mario n’a jamais été aussi séduisant. Bowser n’a jamais été aussi effrayant et on a jamais vu de T-Rex aussi monstrueux dans un Mario. Super Mario Odyssey est vraiment beau. Un voyage inattendu est au bout du chemin et il est fortement conseillé de ne pas manquer le rendez-voous. La Switch a de quoi encore nous surprendre sans devoir nous impressionner avec des artifices next-gen qui sont bien mieux chez les autres.

2017102713530900-8AEDFF741E2D23FBED39474178692DAF.jpg

Bref, la direction artistique est au top! Super Mario Odyssey est le cocktail parfait pour vous aider à vous évader, grâce à son level-design coloré et recherché. Seul un monde m’a laissé de marbre, pour ne pas dire que je ne l’ai pas aimé (du tout), mais c’est normal, dans un Mario il y a toujours UN lieu qui nous plaît moins que les autres.

2017102713470200-8AEDFF741E2D23FBED39474178692DAF.jpg

Que dire de plus? Chaque possesseur de Switch devrait jouer à Super Mario Odyssey. Surpasse-t-il Super Mario 64? Dur à dire, je le placerai effectivement en première place mais ex æquo avec le Mario qui l’a le plus inspiré. Malgré quelques défauts facilement identifiables qui ne bousilleront pas pour autant l’expérience, il est l’essence même de ce qu’a été Nintendo il y a une vingtaine d’années et le chemin qu’ils décident de reprendre. En un mot, il est énorme. Il est CE jeu qui sort de temps en temps et qui vous laisse sans voix, qui vous fascine, et après lequel vous peinez à passer à autre chose. Merci Nintendo pour cette incroyable aventure. Et Cappy bas les artistes! 

2017102823115800-8AEDFF741E2D23FBED39474178692DAF.jpg

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s