[Avis] WipeOut Omega Collection: Nostalgie quand tu nous tient

L’année dernière, la PlayStation Experience nous a fait frissonner de bonheur lorsqu’elle nous a dévoilé qu’un WipeOut était sur le point de faire surface. Douche froide ou véritable bonne nouvelle, c’est alors que nous est apparu, WipeOut Omega Collection. Pas de nouvel opus, c’est vrai, mais une petite compilation sympathique pour se refaire la main sur ce jeu de course atypique. Regroupant WipeOut HD, Fury HD et l’épisode PS Vita 2048, cette collection Omega promettait au moins un contenu non négligeable.

WIPEOUT™ OMEGA COLLECTION_20171024112800.jpg

WipeOut s’inspire directement de la célèbre franchise F-Zero, et a fait ses premiers pas en 1995 sur diverses consoles pour, petit à petit, devenir une exclusivité totale de PlayStation. Nostalgie quand tu nous tient. WipeOut est un jeu de course rythmé par des courses endiablées de vaisseaux spatiaux, agrémenté de musique électro qui se prête bien au style du jeu. Le mois de juin dernier a été synonyme de nostalgie et de retour en enfance pour toute une génération de joueurs (et pas seulement grâce à WipeOut…)

Cela fait un moment que nous n’avons pas vu de nouvel épisode à part entière, cette collection est-elle une simple remasterisation bas de gamme? La licence a-t-elle toujours de beaux jours devant elle? Un grand merci à PlayStation France pour le code du jeu, et merci pour la confiance qu’ils continuent de m’accorder.

1. Une remasterisation de remasterisation

Comme je le disais, WipeOut Omega Collection comprend 3 titres: WipeOut HD, Fury HD et 2048. Alors que ce n’est que la première fois que nous voyons revenir le troisième titre, une aubaine pour les joueurs qui ne possèdent pas la PlayStation Vita, le premier quant à lui sort tout droit d’une remasterisation existante sur PS3 de 2 épisodes sortis sur PSP, Pure et Pulse. Fury, lui a servi d’extension un peu plus tard pour pimenter un peu l’expérience. Vous arrivez à suivre?

En toute honnêteté, je n’ai pas envie de vous parler de cette collection comme une vulgaire remasterisation, mais plutôt comme un jeu à part entière et à mon ressenti quant au futur que pourrait avoir la licence sur la génération actuelle. Le concept a-t-il toujours de quoi donner envie?

WIPEOUT™ OMEGA COLLECTION_20170703163512.jpg

Quand on prononce le mot remasterisation, la première chose qu’elle évoque c’est l’évolution graphique entre la version originale et celle remasterisée. Commençons par les épisodes qui datent le plus, dans notre cas Pure et Pulse de WipeOut HD. Retravailler un jeu de portable n’est pas chose facile, surtout quand il commence à dater un peu, et contenter des joueurs exigeants comme nous, non plus.

Le travail (ré) effectué sur les 2 titres est étonnant. On lui verra certains petits défauts de textures qui démontrent bien qu’ils n’ont pas été développés pour la PS4, mais cela reste tout à fait respectable, ils ont été remis au goût du jour avec beaucoup de talent. Petite précision, ne vous fiez pas aux captures d’écran en pleine course, avec l’effet de vitesse, c’est flou. L’extension Fury ayant été développée sur PS3, le lifting a certainement dû être moins éprouvant mais est toujours aussi efficace, idem pour 2048 et la Vita, qui de base était tout à fait plaisant à regarder. WipeOut c’est aussi un dynamisme de couleurs étincelantes qui titillent joliment nos yeux. C’est sûr, la PS4 colle à la peau de cette collection.

WIPEOUT™ OMEGA COLLECTION_20170703164240.jpg

Exclusivité oblige, cette Omega Collection a eu droit d’emblée à son optimisation PS4 Pro qui reste tout de même très simple avec uniquement l’ajout d’une résolution 4K. Bien que très discrète, on remarquera la quasi disparition du peu d’aliasing qui arborait légèrement nos courses. Un petit plus très plaisant pour les plus difficiles à convaincre.

2. Toujours plus rapide

WipeOut, c’est le jeu de course divertissant à souhait. Quand on se place pour la toute première fois devant la ligne de départ, on est loin d’imaginer ce qui nous attend une fois les moteurs en marche. On se lance dans des courses dans lesquelles la vitesse sera votre meilleure alliée, sur des circuits qui ne manqueront pas de vous jouer des mauvais tours et des adversaires qui n’ont aucune pitié.

Quand on a goûté à WipeOut, on ne peut plus s’en passer. Les premières courses seront éprouvantes, c’est un fait. On peinera à prendre le jeu en main en un coup de joystick. WipeOut est un jeu difficile, et il vous faut plus d’un essai pour terminer en tête de course. Bien heureusement, ce n’est pas une obligation pour parcourir toutes les courses proposées, le contraire pourrait vous mener à customiser votre manette à coups de dents. La vitesse sera d’une part votre plus grand alliée et de l’autre, votre pire ennemie. Les impressions données par WipeOut sont énormes, à ne voir qu’au dernier moment qu’il est temps de prendre un virage. Merci aux 60 images par seconde qui essayent de nous faire quelques frayeurs. Mais après tout, c’est ce qui en fait un jeu réellement délirant. Les gamelles sont au rendez-vous mais le plaisir aussi.

WIPEOUT™ OMEGA COLLECTION_20171024112950.jpg

Il faudra donc bien apprendre les mécaniques du jeu pour s’essayer à des tours sans fautes (je n’ai toujours pas réussi). Alors que le joystick de notre manette ne servira qu’à nous diriger sur le circuit, il faudra également apprendre l’art et la manière d’esquiver. Tout un apprentissage se dresse devant vous.

3. Pas de quartier!

WIPEOUT™ OMEGA COLLECTION_20171024113211.jpg

WipeOut Omega Collection ne se limite pas à de simples courses de vitesse où le seul but est de finir en tête à la ligne d’arrivée. Il est beaucoup plus diabolique que ça. Dans WipeOut, vos adversaires n’auront aucune pitié pour vous, faites en de même. Vous aurez en effet de quoi vous montrer impitoyable pour ralentir vos ennemis et grâce à Fury HD, qui a inauguré le mode Eliminator, vous aurez même la possibilité de faire la course à qui détruit le plus d’adversaires. Tout au long des tracés, vous remarquerez l’apparition de croix au sol. Pas de pitié, passez dessus et elles vous armeront lourdement pour vous aider à grappiller quelques places et mettre à mal les autres concurrents.

WipeOut a le don de casser la routine et trouve toujours un bon moyen pour pousser à l’amusement.

WIPEOUT™ OMEGA COLLECTION_20171024113531.jpg

WipeOut Omega Collection est une excellente remasterisation et au passage un excellent jeu. Les retouches graphiques l’ont vraiment rajeunit et la prise en main dernière génération est un régal. En tout cas, la compilation fait ce qu’on lui demande: amuser. Et malgré un déjà-vu et sans réelle surprise, on prend toujours autant plaisir sur un WipeOut. Le fun est au rendez-vous et il est impossible d’y échapper. Ma principale déception (qui n’en est pas vraiment une)? L’absence de compatibilité avec le casque VR qui ferait des merveilles sur ce type de jeu. Un jour, peut-être. Qui sait?

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s