[Premières Impressions] Destiny 2: Bienvenus dans un monde sans lumière

Destiny 2_20170907080434

Quelques jours après la sortie d’un des jeux les plus attendus de cette fin d’année, je me lance dans le premier article le concernant. En effet, j’ai pour projet de faire une sorte de journal de bord grâce auquel, semaine après semaine, je vous ferai part de mes impressions et de ce fait de mon avis.

Il y a maintenant 3 ans (déjà!), Destiny avait marqué l’empire du jeu vidéo, réunissant une quantité incommensurable de joueurs du monde entier. Malgré les excellents moments passés en équipe, Destiny ne manquait pas de défauts, allant du petit détail à l’énormité inadmissible. En 1500h dessus, la déception était malgré tout là, il était le jeu auquel je croyais le plus cette année là, et malheureusement, il ne m’avait pas entièrement satisfaite. A tel point que Destiny 2 n’aurait pas dû compter sur moi. Mais ma faiblesse m’a rattrapée, ne pas essayer ce second épisode m’aurait fatalement brisé le cœur.

Destiny 2_20170907080705.jpg

Comme d’habitude, je garanti un article sans spoilers, que ce soit dans mes propos ou dans mes captures d’écran que je partagerai avec vous. Cet article se concentrera principalement sur le mode histoire et le gameplay. Asseyez-vous confortablement, et bonne lecture à tous.

1. Un monde sans lumière

Dans le précédent opus, nous découvrions notre nouvelle vie de Gardien, ces êtres qui avaient pour seul but de protéger la Terre et son système solaire, accompagnés de notre Spectre. Nous avons appris que nos pouvoirs nous étaient donnés grâce au Voyageur, une machine en forme de planète gravitant au dessus de la Terre, qui leur confère la Lumière.

L’histoire de Destiny est toujours restée très vague, nous combattions des ennemis sans trop savoir pourquoi. Ils menaçaient la Terre et son système solaire, voilà. Il y a eu beaucoup de reproches faits au premier épisode qui manquait cruellement de détails et d’un scénario « in-game ». Aujourd’hui, la suite nous propose un scénario bien plus complet. Avec un ennemi précis à combattre et un but, protéger le Voyageur et retrouver notre Lumière.

Destiny 2_20170907083656.jpg

Dès les premières missions, un détail nous frappe obligatoirement de plein fouet. Les cinématiques, qui s’avèrent être nettement plus présentes qu’il y a 3 ans. Elles permettent de bien placer l’histoire de ce Destiny 2 avec un début, un milieu et une fin. Pour le coup Bungie marque un très bon point.

Notre ennemi se nomme Ghaul Dominus (ou l’inverse), et est à la tête d’une armée cabale, pour ceux qui n’ont pas joué au premier, ce sont de redoutables combattants lourdement armés venus de Mars. Son but? Piéger le Voyageur, et lui prendre la Lumière. Le jeu pose un décor post-apocalyptique dans lequel ce que nous avions l’habitude d’arpenter dans le précédent épisode a été détruit.

Destiny 2_20170907090854.jpg

Les missions principales s’enchaînent et se déchaînent pour notre plus grand plaisir. Adieu les quêtes Fed-Ex qui nous demandaient de parler à tel et tel PNJ avant de pouvoir poursuivre. Adieu les 30 secondes d’attente après la fin d’une mission en espérant éventuellement voir un bout d’histoire en plus. Aujourd’hui tout est nettement plus fluide, plus clair. On applaudira également la longueur des missions qui se rapprochent plus de la demie-heure qu’aux quelques dizaines de minutes à peine dans Destiny (1). De ce côté là, rien à redire, il y a eu énormément d’efforts. D’ailleurs, il faudra compter une bonne journée pour voir la fin et ce, sans compter les nombreuses quêtes annexes qui se dévoilent au fur et à mesure que vous avancez.

2. Un monde magnifique

Ce qu’on regardera bien évidemment aussi, c’est l’évolution graphique. Et il est clair que le moteur de ce Destiny 2 a également son lot de nouveautés graphiques. Plus beau? Oui, c’est une certitude. On admirera chaque nouvelle zone, chaque planète sur laquelle nous poserons notre vaisseau. D’ailleurs, il faut oublier notre système et les planètes que nous connaissions par cœur puisque nous nous retrouvons dans un tout nouvel environnement, beaucoup plus grand. On admirera également les effets ajoutés que l’on appelle particules. Chaque lancement de pouvoir, chaque explosion est un vrai feu d’artifice.

Destiny 2_20170907084207.jpg

Le level design se veut également un peu plus poussé. Les zones d’exploration sont nettement plus grandes et semblent renfermer des tas de secrets. On remarque quelques similitudes de décors du premier épisode. Manque  d’inspiration ou clin d’œil? Peut-être un peu des deux, mais cela n’empêche qu’on prend énormément de plaisir à arpenter tout ça.

3. Un monde dépaysant

Et côté jouabilité, ça donne quoi? C’est là qu’il y a le plus de nouveautés. S’il y a bien une chose qu’on ne pouvait pas reprocher à la licence, c’est bien son gameplay. Simple à prendre en main et intuitif, même le plus novice des joueurs peut s’en sortir dans ce FPS. Et c’est toujours le cas. Pour l’instant, je me base sur la prise en main de l’arcaniste, seul Gardien que j’ai pris à ce jour. Les doctrines ont été revues et corrigées faisant de ce personnage un véritable soigneur pour une escouade. Tient, tient, Destiny commence réellement à se rapprocher d’un MMO pur. A confirmer avec les autres classes.

Destiny 2_20170907083718.jpg

Destiny 2 se veut assez dépaysant niveau gameplay. Il faut certes reprendre ses personnages en main mais c’est surtout l’accessibilité au gameplay que dévoile une toute nouvelle façon de jouer. Voici quelques exemples:

  • La carte du monde accessible à tout moment est beaucoup plus complète. On peut accéder à tout (même les événements publics à venir ou en cours) presque instantanément grâce à différents points d’apparitions sur chaque planète.
  • Les différents rangs passés auprès des PNJ ont également changé. Plus besoin de faire telle ou telle activité en boucles pour espérer gagner un rang. Chaque activité, chaque coffre ouvert vous fait gagner des jetons à rendre à vos différents alliés.
  • Les armes sont entièrement modifiables grâce à des mods qui peuvent changer l’impact, la précision et même leurs sources de dégâts (cryo-éléctriques, abyssales ou solaires).
  • Vous n’avez plus vraiment d’arme principale/spéciale/lourde. Enfin si, mais par exemple vous pourrez aussi bien avoir un deuxième fusil d’assaut en arme spéciale et un fusil à pompe ou de précision en arme lourde. Un changement judicieux surtout pour le PvP. A voir en Jugement d’Osiris comment se passe l’affaire.

Destiny 2_20170907084004.jpg

Et ce ne sont que quelques exemples parmis tant d’aures. Mais il faut bien que je vous laisse un peu découvrir et surtout reprendre votre respiration sinon vous manquerez de suffoquer avant la fin de cet article. En ce qui me concerne, ces nouveautés me dépaysent un peu, je redécouvre Destiny sous un autre jour et c’est très plaisant de voir que Bungie a aussi bien fait les choses (pour l’instant). Chaque nouveauté de gameplay qui se dévoile peu à peu présente de réels atouts pour rattraper les erreurs passées.

4. Un monde musical

S’il y a bien quelque chose qu’on ne peut absolument pas reprocher à la licence c’est bien sa bande originale. Dans Destiny 2, elle est toujours aussi épique et se déclenche toujours au moment où il faut permettant une immersion incroyable. Certains morceaux ont bien évidemment été repris, les souvenirs fusent à ces moments là, et de nouveaux se mettent à résonner. Et cette mise en musique est des plus incroyables.

Destiny 2_20170907105659

La bande son du jeu en lui-même a également changé. Notamment dans le bruits des armes et des explosions qui se veulent un peu plus réalistes qu’avant. On adore chaque lancement de grenades qui font un bruit d’enfer. Attention, j’arrive!

Destiny 2_20170907091205.jpg

Après une vingtaine d’heures seulement de jeu, Destiny 2 semble vraiment relever le niveau de son prédécesseur, surtout en termes de contenu. Je n’ai toujours pas fini les quêtes annexes et il y en a encore un bon paquet qui se baladent sur ma carte. A première vue, il y en a des choses à faire. Ce qu’il reste à découvrir, c’est l’après tout ça. Va-t-il être aussi répétitif qu’avant? Ou nous réserve-t-il encore de belles surprises? La réponse arrivera bien assez tôt, grâce à l’arrivée du Raid.  Si vous hésitez encore à vous le procurer je vous conseille de rester à l’affût des prochains articles le concernant. Je tenterai tant bien que mal de vous en dire un maximum sur ce nouvel opus d’une saga déjà culte.

Pour ceux qui souhaitent en voir un peu plus (et toujours sans spoils) voici une petite galerie de captures d’écran faite par mes soins.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s